Régime Santé

Le Curcuma, une plante excellente pour la santé

Le curcuma

Le Curcuma est un rhizome qui est bien plus qu’une simple épice. En plus de colorer les recettes d’un beau jaune doré, il apporte un petit goût exotique et surtout, booste nos assiettes en composés antioxydants et anti-inflammatoire, un véritable ami de la santé, facile à introduire dans nos assiettes.

Deux plantes tropicales, deux rhizomes, il n’est pas anodin de confondre le curcuma et le gingembre. Cependant, une fois coupé, il est impossible de se tromper, le curcuma présente un jaune orangé éclatant, qui teinte aussi bien le curry indien que la robe d’un moine bouddhiste.

Direction l’Asie du sud où le curcuma est apparu il y a des milliers d’années. Marco Polo, qui en rapporta avec d’autres épices, l’appelait “le safran des Indes”. Le curcuma est très apprécié pour le parfum et la couleur qu’il donne aux plats, mais il est aussi pour ses propriétés médicinales. Utilisé depuis la nuit des temps dans la médecine chinoise et ayurvédique, il intéresse de plus en plus la médecine occidentale, surtout concernant la prévention contre le cancer. Grâce à la technologie, ses principes actifs et leurs modes d’action sont de plus en plus réputés. 

Les principes actifs du curcuma

Parmi les plus réputés se trouvent le curcuminoïde, un pigment antioxydant qui est à l’origine de sa couleur orangée. Le curcumine se révèle être le plus important, sa teneur varie entre 3 et 9%. 

Le curcuma contient d’autres composés comme les huiles essentielles ou les terpènes qui présentent des caractéristiques intéressantes et qui agissent en synergie avec les curcuminoïde. 

Les propriétés du curcuma

Dans la  médecine ayurvédique, le curcuma s’utilise autant en usage externe (brûlures, piqûres) qu’interne (troubles digestifs, douleurs articulaires), un usage traditionnel reconnu par l’organisation mondiale de la santé, l’OMS. 

L’un des principaux atouts du curcurma est sa puissance anti-inflammatoire, ce qui peut empêcher le développement de maladies cardiovasculaires, cancer, alzheimer, arthrose, etc. Des maladies qui frappent beaucoup de personnes dans notre société d’aujourd’hui. Cela explique pourquoi tant d’intérêt pour le curcuma. Surtout puisque nous pouvons en consommer un peu quotidiennement, sans craindre les effets secondaires de certains médicaments anti-inflammatoire. 

Le curcuma peut-il véritablement soigner le cancer ?

En vérité, il n’existe pas encore d’ingrédients miracles, pourtant la curcumine possède des propriétés antioxydantes intéressantes qui empêchent la formation de radicaux libres qui endommagent les cellules. Mais ce qui explique pourquoi le curcuma peut potentiellement lutter contre le cancer, c’est parce qu’en Inde, un pays consommateur de curcuma, il y a 5 cas de cancer pour 100 000 personnes, tandis qu’aux États-Unis, il y en a 100 pour 100 000 personnes. 

Selon d’autres études, la curcumine réduit la croissance de cellules cancéreuses et empêchent la formation de vaisseaux sanguins dans les tumeurs.

Bien choisir le curcuma

Choix du bon curcuma

La meilleure façon d’être sûr que le curcuma n’a pas subi de traitements chimiques est de l’acheter bio ou chez un petit producteur reconnu. Au niveau de sa provenance, le risque de fraude est faible en raison de son coût minime. Mais il est toujours préférable d’acheter un produit qui a été tracé plutôt qu’un autre sans étiquette attestant de son origine. Enfin il faut surveiller sa belle couleur orangé, avec le temps elle s’amenuise, les pigments s’oxydent et la saveur ainsi que ses bienfait diminuent.