Le périnée, un muscle pas comme les autres

Reeducation périnée

Un muscle à travailler chez la femme

Le périnée peut s’affaiblir après un accouchement ou bien encore se relâcher après la ménopause en raison des nombreux changements hormonaux successifs. Il s’agit là d’un muscle interne qui retient certains organes dont les voies digestive, urinaire et génitale. Il est donc sollicité quotidiennement lors de notre existence.

De plus, nos postures, notre respiration… influent sur la tonicité de ce muscle pas comme les autres : le relâchement de ce muscle peut entraîner des fuites urinaires, descente d’organes, de faibles sensations lors des rapports sexuels…

Il existe donc de nombreuses raisons pour tonifier son périnée par des exercices simples, rapides comme efficaces ! On parle alors de rééducation périnéale.

Appliquer les exercices de Kegel

C’est le Docteur Arnold Kegel, un gynécologue américain, qui a mis au point les exercices suivants dans les années 40. L’intérêt de ces exercices est de renforcer, épaissir et élargir les muscles du pelvis.

Ils permettent entre autre de renforcer le muscle pubo-coccygien qui amène un meilleur contrôle de la vessie ainsi qu’une amélioration des sensations intimes.

Ces exercices de Kegel consistent à déclencher des contractions et décontractions alternées des muscles qui forment le plancher pelvien.

Le principe est relativement simple : il s’agit de contracter la zone périnéale et de la relâcher une quinzaine de fois et ce à raison de 3 fois par jour. Certains spécialistes préconisent 10 à 15 minutes d’exercices par jour pour plus de résultats. Les résultats seront visibles à partir de 8 semaines. Consultez votre sage-femme ou bien encore votre kinésithérapeute, pour obtenir plus de renseignements, vous pouvez également consulter ce lien pour découvrir cette pratique plus en détails.

Connus pour être essentiellement utilisés par les femmes, ils peuvent l’être aussi par les hommes. Ces exercices permettent de renforcer le plancher pelvien, ce qui permet d’avoir des orgasmes non éjaculatoires et, dans certains cas, des orgasmes multiples.

Utiliser des boules de geishas

Utilisées par les geishas (artistes et dames de compagnie japonaises) initialement, elles permettent également de muscler le périnée, de mieux maîtriser ces muscles et de ressentir plus de sensations lors des rapports intimes mais aussi de donner plus de plaisir à son partenaire !

Toutes les boules de geishas sont composées de billes en général métalliques (une bille dans chaque boule). Les mouvements discontinus liés à vos déplacements génèrent des sensations (petits chocs et roulements des billes). Quand les coquilles bougent, les billes métalliques qu’elles renferment provoquent des vibrations sourdes. Les muscles internes sont alors sollicités.

Sur le marché actuel, de nombreux modèles sont proposés avec différentes particularités : matériau, forme, taille, coloris mais surtout poids. Pour bien démarrer, préférez une référence milieu de gamme, réalisée en silicone de qualité médicale et ne dépassant pas les 90 grammes. Certaines sont connectées à votre smartphone via une application dédiée qui vous propose différents programmes et vous permet de suivre vos progrès.

Avec les exercices de Kegel couplés au port de boules de geishas, vous avez là toutes les dispositions pour obtenir un périnée plus puissant, dire adieu aux fuites urinaires intempestives et récupérer une vie sexuelle épanouie.