Santé

La rééducation vestibulaire pour les problématiques liées à l’équilibre

Qui n’a jamais ressenti cette sensation de sentir le sol s’écrouler sous ses pieds ou de sentir sa tête tourner en rond en voyant des paysages ? A un moment ou à un autre de notre vie, nous avions tous déjà eu ces impressions : mal de transports, déséquilibres, étourdissements, etc. Cependant, certaines personnes y sont plus sujettes que d’autres et fort heureusement, ce sont des maux du quotidien qui se soignent. Problème d’équilibre ? La rééducation vestibulaire en est le traitement idéal, ayant déjà prouvé ses résultats s’avérant être prodigieux.

Qu’est –ce que la rééducation vestibulaire ?

La rééducation vestibulaire est une technique qui sert à traiter les vertiges. Plus précisément, il s’agit d’une thérapie neuro sensorielle, mais également d’une réhabilitation en oto-neurologie. Après un bilan kinésithérapique particulier, il admet d’agir sélectivement sur les 3 entrées sensorielles de l’équilibration dont :

– La vision
– La somesthésie, la proprioception
– Le système vestibulaire

Face à une atteinte du système vestibulaire périphérique, la rééducation vestibulaire vise surtout à faire usage de la malléabilité du système nerveux central, ce qui veut dire sa disposition à déployer de nouvelles manœuvres d’équilibration. Cependant lors de la plupart du temps, un dommage de l’utilisation centrale des entrées issues de l’oreille interne est observé à la place d’un déficit vestibulaire périphérique.

Le mode de fonctionnement de la rééducation vestibulaire

Pour la rééducation dans les problématiques à l’équilibre, les mécanismes suivant sont mis en jeu :

– La réduction de l’intensité de la réponse par répétition de la stimulation par l’habituation. Ce qui mène à une réorganisation des circuits neuronaux.
– La recalibration du gain des réflexes vestibulo-spinaux.
– L’amélioration de l’emploi des béquilles visuelles et proprioceptives.
Afin de réaliser tout cela, divers procédés d’habituation, de substitution et d’illusions sensorielles sont mis en place grâce à des exercices tels que : le fauteuil rotatoire, le générateur de cible optociétiques, la plate-forme de posturologie, la rampe d’oculo-motricité, etc.

Ce type de rééducation a donc pour objectif d’obtenir un rétablissement central face à un déficit vestibulaire, que ce soit uni ou bilatéral, d’une partie ou de la totalité. En effet, si vous voulez que la rééducation vestibulaire soit efficace, il est important que le déficit soit stabilisé et qu’il n’évolue pas. Cela constitue un point très important dans les indications.