Appareil médical

Qu’est-ce qu’un doppler fœtal ?

Grossesse

Communément appelé échographie-doppler, le doppler fœtal est une sorte d’examen d’imagerie médicale. Il a pour principal objectif de mesurer l’écoulement sanguin. Cet outil est aussi recommandé durant la période de grossesse chez certaines femmes enceintes. En effet, il permet d’observer l’évolution de la grossesse. Cet appareil est très pratique et ne présente aucun effet négatif sur la santé du fœtus ou de la mère. Dans cet article, vous pouvez connaître les essentiels à connaître sur cet outil.

Qu’est-ce qu’un doppler fœtal ?

Le doppler fœtal est un moyen d’imagerie médicale qui fait usage d’ultrasons. Il est présenté comme une sorte d’échographie. Plus précisément, il est constitué d’une sonde enveloppée de gelée qui sera posée sur le ventre de la future mère.  La différence avec l’échographie, au lieu de fournir des images, le doppler émet des sons. Son fonctionnement est semblable à un sonar ou un radar. Les ondes sonores disposent d’une fréquence, et quand elle reflète sur une surface en mouvement comme le cœur d’un bébé ou l’artère ombilicale, la  fréquence change. Cette variation de fréquence produit un son qui est réécrit sur un graphique. C’est ce qui fait que l’instrument permet de mesurer un flux sanguin dans diverses veines et artères de la mère tout comme son bébé. Par ailleurs, l’outil permet aussi de faire une analyse plus exacte du débit sanguin.

Quand utiliser un doppler fœtal ?

Le doppler fœtal est un appareil qui se révèle être important lors d’une grossesse. Cependant, il n’est pas utilisé régulièrement pour suivre une grossesse. En général, il est utilisé lorsqu’on détecte des signes de complication chez une mère ou un bébé. Il en est de même pour les grossesses vues comme à risque : diabète gestationnel, une hypertension, une souffrance fœtal, un retard de croissance in utéro, une malformation fœtal, une grossesse monochoriale et autre. C’est un appareil qui permet en effet d’effectuer une surveillance plus approfondie que l’écographie la vitalité et le développement d’un bébé dans le ventre de sa mère. Pour ce faire, il faut examiner si ses organes ont une excellente irrigation. Il s’agit d’un outil de diagnostic, car il permet de détecter un problème. En plus, c’est aussi un instrument d’étiologie qui permet de découvrir la source d’un problème. En même temps, il est utilisé pour surveiller et faire une prévision de la croissance du fœtus.

Quel type de doppler fœtal utiliser et à quel moment ?

Durant la grossesse, on peut utiliser trois grands types de doppler fœtal. D’abord, il y a le doppler cérébral, qui est un moyen permettant d’assurer que les sangs passent bien dans les artères cérébrales du bébé. Le doppler utérin par contre s’intéresse particulièrement aux artères utérines. En général, il est effectué en même temps que la seconde échographie en cas d’antécédent obstétrical d’hypertension, de RCIU, de décollement placentaire et autre. Enfin, le doppler ombilical vérifie le flux sanguin dans les artères ombilicales afin de s’assurer que les échanges mère/bébé se déroulent parfaitement à travers le placenta. Avec la mesure obtenue par la biométrie, les données de ce type de doppler permettent de suivre si le fœtus se développe comme il se doit.